• Circuit - PR 16 - Bazauges
Départ
6 avenue de la République
17490 Bazauges

Arrivée

17490 Bazauges

2 h 15 min
11.3 km
Très facile

BAZAUGES - Circuit de Bazauges (11,5 km - 3 h - dénivelée : 65 m)

Le village de Bazauges était situé à la limite de trois provinces : l’Angoumois, le Poitou et la Saintonge.

1 - Traverser la prairie pour rejoindre la D223E3. L’emprunter par la droite et sortir des Madeleines. Prendre à gauche. La voie bitumée se poursuit en chemin de terre.

Rue des Pruniers remarquer la façade XVIIe siècle bien conservée en « cellules saintongeaise » (nombreuses pièces pour loger les employés de la ferme) : linteaux ornés d’un arc en accolade, évier en saillie dont un orné d’un oeil-de-boeuf, cage à « chanterelle* » où les habitants cachaient un perdreau afin d’attirer les femelles.

2 - À l’embranchement tourner à droite sur un chemin herbeux.

Belle vue au sud-ouest sur Font Brochère, la Trappe et Bazauges signalé par son château d’eau. Au sud-est la tour du château d’Orfeuille.

Traverser la D223E3. À l’extrémité du chemin empierré prendre à droite et 800m après à gauche en direction de château
d’Orfeuille.

3 - En bas de la pente suivre le premier chemin de terre à droite puis repartir à gauche. Bifurquer à droite sur un autre chemin et monter vers un bois de pins. Passer au pied du château d’Orfeuille. Tourner deux fois à droite. Descendre à droite dans un chemin empierré.

4 - Continuer à gauche sur un chemin empierré passant près de la source de la Font au Rat (La Font au Rat s’appelait à l’origine la « Font aurea » du latin « aurea » qui signifie « doré »). Continuer et prendre le deuxième chemin à gauche.

5 - Suivre la route à droite. Après un virage à gauche continuer plein nord puis se diriger à gauche vers Bazauges. Descendre dans le bourg rue des Grands Champs, rue de l’Ancienne Forge et après la place de la Mairie rejoindre la salle des fêtes.

À l’arrière de l’église on peut voir des petites croix qui ont été gravées par les pèlerins de Saint-Jacques. au-dessus de la
porte d’entrée, sur le linteau, est inscrit en caractères romans « on m’a rétablie tout à neuf en 1789 ».

*chanterelle : nom donné à la perdrix que l’on plaçait dans une cage pur qu’elle attire les mâles par son chant. Cette « cage était une pierre portant une ou plusieurs fentes ou des trous de forme curieuse vers l’extérieur alors qu’à l’intérieur une porte en bois blanc ou grillagée en fermait l’ouverture. Quelques rares fois il s’agit de ruches reconnaissables au plus grand nombre de trous. Les mâles étaient alors pris dans de filets ou abattus avec un fusil à piston ou une fronde.

Brochures et documents téléchargeables

Votre contact

CDC Vals de Saintonge

55 Rue Michel Texier
17400 Saint-Jean-d'Angély